Posted On September 3, 2017 By In News Générale With 248 Views

Mobilisation pour Maëlys!

EN DIRECT – Disparition Maëlys: La battue citoyenne organisée ce samedi n’a rien donné malgré la mobilisation de centaines de personnes
Divers | disparition

19h42: La battue citoyenne organisée ce samedi n’a rien donné.

Toute la journée, un millier de bénévoles ont participé à cette battue, dans le but de retrouver une trace, ou la moindre information qui pourrait aider les enquêteurs.

Selon les journalistes sur place, ce sont entre 400 et 900 personnes qui participent à cette battue citoyenne. A ces volontaires, a été remis un plan de recherche pour une zone bien définie. Les alentours de Pont-de-Beauvoisin, escarpés et boisés, ont été découpés en 28 zones, indique Le JDD. Ils ont déjà été passés au peigne fin par les gendarmes, assistés par un hélicoptère, des drones, des plongeurs et des maîtres-chiens.

16h51: Le parquet de Grenoble annonce l’ouverture d’une information judiciaire après la disparition, dans la nuit de samedi à dimanche dernier, de Maëlys, 9 ans.

Deux juges d’instruction ont été saisis pour mener l’enquête. “Une information judiciaire a été ouverte contre X du chef d’enlèvement et séquestration d’un mineur de moins de 15 ans”, a indiqué Laurent Becuywe lors d’une conférence de presse. “L’objectif prioritaire est de retrouver Maëlys. On peut retrouver des gens très longtemps après” leur disparition, a martelé le procureur adjoint. Aucune charge qui permettait un défèrement.

Deux hommes qui avaient été placés en garde à vue ont été relâchés samedi matin. “Les personnes gardées à vue avaient des éléments sur lesquels elles devaient s’expliquer”, a expliqué le procureur adjoint. “Mais en l’état, ces éléments ne constituent pas des charges qui permettent leur défèrement devant un juge d’instruction”, a-t-il nuancé, précisant qu'”aucune piste (criminelle ou accidentelle, ndlr) n’était exclue” à ce stade.

“Les doutes seront levés quand Maëlys sera retrouvée et qu’elle pourra nous dire ce qu’il s’est passé”, a ajouté Laurent Becuywe.

09h16: Une source proche du dossier confirme à franceinfo que les deux hommes placés en garde à vue dans l’enquête sur la disparition de Maëlys ont été relâchés.

09h11: Sur BFMTV, l’avocat du premier homme placé en garde à vue a confirmé que son client avait été relâché. “Mon client a toujours nié avoir eu des liens avec les faits”, a-t-il déclaré. L’avocat a précisé que son client avait lavé sa voiture pour la vendre, ce qui a été vérifié selon lui.

08h48: Le premier homme placé en garde à vue depuis hier matin vient d’être relâché par les policiers (BFM TV)

07h18: Une “battue citoyenne” est organisée aujourd’hui à Pont-de-Beauvoisin et dans ses environs pour tenter de retrouver la petite Maëlys, 9 ans, disparue dans la nuit du 26 au 27 août dernier lors d’une fête de mariage dans cette commune de l’Isère. 900 personnes au moins devraient participer aux recherches, qui seront encadrées par les gendarmes.

Ces personnes venues de toute la France ont répondu à l’appel lancé cette semaine sur Facebook par des habitants de l’Isère et de Savoie pour tenter de retrouver Maëlys, disparue dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août au cours d’une fête de mariage organisée dans une salle à Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Le point de rendez-vous est fixé à 8 heures samedi devant le lycée Polyvalent Gabriel-Pravaz, au 257 rue Pré Saint-Martin à Pont-de-Beauvoisin. Les recherches devraient se poursuivre jusqu’à 23 heures environ.

05h46: Deux individus sont actuellement en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la disparition de Maëlys, 9 ans, il y a six jours en Isère. Les deux hommes se connaissent. Ils étaient tous les deux présents le soir du 26 août, aux alentours de la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Ils seraient même amis, selon France Info.

Quelques jours après cette mystérieuse disparition, tous les deux ont été tour à tour placés en garde à vue, alors que la fillette de 9 ans, qui n’a plus donné signe de vie depuis dimanche, à 3h du matin, demeure introuvable. Une enquête judiciaire pour “enlèvement” a été ouverte dès lundi. Une connaissance du marié et du père de Maëlys

Le premier des deux suspects, dont on ignore l’identité, a été interpellé dès jeudi matin. Sa garde à vue a été prolongée ce vendredi et pourrait s’étendre jusqu’à ce matin.

Cet homme de 34 ans a été invité sur le tard aux noces auxquelles Maëlys participait avec ses parents.

Vendredi 1er septembre 2017

11h55: Un deuxième homme, âgé de 34 ans, a été placé en garde à vue ce matin dans l’enquête sur la disparition de Maëlys, 9 ans, recherchée depuis six jours en Isère où elle participait à un mariage, selon une source proche du dossier.

“La garde à vue vise à vérifier des déclarations qui comportent des contradictions”, a déclaré cette source.

10h10: La garde à vue du suspect a été prolongée ce matin

Le suspect était présent au mariage « au moment de la disparition de la jeune Maëlys de Araujo », dans la nuit de samedi à dimanche à Pont-de-Beauvoisin dans le nord du département, avait indiqué jeudi la procureure de la République à Bourgoin-Jallieu, Dietlind Baudoin, dans un communiqué. Sa garde à vue à la gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin (Isère) avait débuté jeudi à 10h20.

Selon la magistrate, son interrogatoire par les gendarmes chargés de l’enquête, ouverte pour enlèvement, « a pour objet essentiel de clarifier l’emploi du temps de cette personne qui s’est absentée de la soirée (pendant) les créneaux horaires pouvant correspondre à la disparition de Maëlys ».

JEUDI 31 AOUT

13h51: Dans un communiqué, la procureure de la République indique que la personne placée en garde à vue ce matin était “présente au mariage au moment de la disparition de la jeune Maëlys”.

Dietlind Baudoin tient à préciser qu’il “convient de rester prudent et notamment de ne tirer aucune conséquence hâtive de cette garde à vue”. Celle-ci va permettre de “clarifier l’emploi du temps de cette personne qui s’est absentée de la soirée sur des créneaux horaires pouvant correspondre à la disparition de Maëlys”.

11h25: Les enquêteurs ont interrogé quelque 250 personnes ayant participé au mariage et à deux fêtes voisines dans la commune, le soir de la disparition, mais il s’agit de la première mesure de garde à vue.

10h58: Près d’une semaine après la disparition de Maëlys, un homme a été placé en garde à vue ce matin par les gendarmes, selon BFMTV. L’homme se trouvait près des lieux du mariage dans la nuit de samedi à dimanche dernier.

10h52: Le parquet avait ouvert lundi une enquête sous la qualification d’enlèvement mais sans exclure la piste accidentelle.

10h48: Maëlys de Araujo, 9 ans, a été vue pour la dernière fois dimanche vers 03h00 du matin alors qu’elle assistait à un mariage dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, dans le nord du département, en compagnie de ses parents et d’autres membres de sa famille qui l’ont cherchée pendant une heure avant d’alerter les gendarmes. Il y avait 180 invités à cette réception, selon des sources proches du dossier.
http://dai.ly/x5ymze5