History of Electro Dance

La danse électro, dite Electro ou Electro Dance, est une danse urbaine fondée sur des mouvements atypiques inspirés du vogue, du locking, de la House dance ou du popping, adaptés au rythme de la musique electro house. Pratiquée depuis les années 2000 lors des soirées dans certaines boîtes de nuit (Metropolis à Rungis4), cette danse s’est rapidement popularisée par bouche-à-oreille, grâce à des vidéos postées sur des sites communautaires et d’hébergement de vidéos et notamment lors de la Techno Parade 2007 de Paris.

Origines du mouvement

La danse électro prend naissance dans trois boîtes de nuit parisiennes : le Redlight, le MIX club, & le Métropolis.Avant la montée de cette nouvelle danse, les clubbers du Redlight dansaient surtout avec les jambes, inspirés par des mouvements du hip-hop tandis que les clubbers du Metropolis s’inspiraient du style provenant de Belgique, le hardstyle pour les mouvements avec les bras. C’est à ce moment que le mouvement du « Moulin » fut inventé (fait de tourner ses bras comme s’ils étaient désarticulés). Quelques clubbers du Métropolis décidèrent de changer de lieu de sortie, et se mettent à fréquenter le Redlight où ils apprennent a danser avec leurs pieds. En retournant au Métropolis, ces clubbers acquièrent un style inédit. Un battle entre le Métropolis et le Redlight a lieu au Metropolis. Durant l’évènement, les deux boîtes de nuit se partagent leur savoir en danse  : le jeu de jambe pour le redlight, et les bras pour le métropolis. Cette danse compte alors une cinquantaine de pratiquants maximum. Pendant ce temps, au Mix Club, les clubbers passent des heures devant les miroirs à effectuer le même mouvement  : une sorte de blocage du bas du corps en baissant ses mains et cassant ses poignet et qui deviendra le pas de base pour la danse purement féminine. S’ajoutent aussi des mouvements venant de la techno  : le « pot de gel », la « boule », le « tour de tête » etc… mais aussi des mouvements inventés entre amis et repris aujourd’hui par certains danseurs. Des vidéos sont diffusées sur internet et le mouvement se répand dans toute la France.

Évolution

Des clubs, le mouvement a évolué vers la rue avec les “aprems” organisés par le collectif Dance Génération, puis vers de véritables battles organisées semblables aux battles hip hop comme le Vertifight. L’aspect de la danse a tellement évolué que la danse électro d’aujourd’hui sortie des clubs se produit également sur scène notamment avec la compagnie ElectroKiff, et des danseurs deviennent professionnels dans le milieu. La mentalité a changé  : l’ambiance initiale plutôt décontractée a laissé place à une ambiance plus portée sur la compétition. Après avoir été moins médiatisé pendant 3 ans, certains médias comme Canal-Street, YakFilms (plutôt portés sur la culture hip-hop) commencent à médiatiser ce mouvement depuis 2011. En France on recense beaucoup de danseurs électro. Paris reste l’influence mondiale de cette culture, mais des pays comme l’Italie, la Russie ou le Mexique sont en voie à la dépasser.[réf. nécessaire]

Diffusion dans le monde entier

L’électro dance s’est développé dans le monde entier, notamment grâce au Vertifight (qui a d’ailleurs organisé le 24 janvier 2010 la première édition du Championnat du Monde des danses Electro). La communauté s’est développée dans de nombreux pays tel que la Russie, le Mexique, la Grèce, la Côte d’Ivoire, L’Italie, L’Espagne, Cuba et même les États-Unis. Certains évènements à l’étranger rassemblent plus d’adeptes notamment au Mexique ou beaucoup plus de spectateurs comme en Mongolie.

Le spectacle Elektro Kif de la Compagnie Blanca Li met la danse electro pour la première fois sur les plateaux de théâtre, atteignant ainsi un public non spécialisé.

 

Vertifight

Le Vertifight est la compétition principale de la danse electro. Créé en août 2007 par Youval, Steady et Hagson sont des organisateurs du milieu hip hop, les événements battles de danse electro se sont rapidement transformés en round de qualification pour le championnat de France dont la première édition a déjà eu lieu le 14 décembre 2007 à Paris.

Championnat de France :

2007 : MetrOpoliX Team

2008 : RK-Rythmik Team

2009 : Electro Addicte

2010 : Iron Click

2011 : Alliance Crew

Championnat du monde 

2010 : RK-Rythmik Team (France)

2011 : Electro Street (France)

2012 : Alliance Crew (France)

2014 : RK-Rythmik Team (France)

2015 : 8PEM Crew (Mexique)

2016 : Alliance crew (France)

Champion du monde solo 

2011 : Kyrra (Electro Street)

2015 : Naim (RK-Rythmik team)

2016 : Nico (Italia)

Voici la vidéo qui résume la dernière édition du Vertifight 2016 !

Termes Techniques

Flow : Capacité à faire de la danse un art, de caractériser une méthode de poser ses mouvements sur une structure.

  • Phases  : Capacité de faire une action gestuelle sortant plus ou moins du domaine de l’electro, qui relève de l’imagination du mouvement.
  • Musicalité : Capacité à absorber la musique et en interpréter les mouvements sur le son.
  • Technique : Capacité à savoir faire les gestes les plus compliqués.
  • Originalité / Style : Capacité de se démarquer des autres danseurs par sa façon de danser. À définir ses manières et particularités.
  • Jeu de bras : Capacité à user de la rapidité de ses bras pour exécuter un ensemble de geste.
  • Jeu de jambe : Capacité à bien utiliser ses jambes pour danser.
  • Propreté : Capacité à maitriser ses gestes.
  • Rythme : Capacité de ne pas perdre le beat. À donner le tempo à sa danse.
  • Énergie / Punch : Capacité de mettre du dynamisme dans sa danse.
  • Fluidité : Capacité de faire circuler un mouvement pour que ses gestes passent sans blocage.

Les autres danses :

Principaux styles

Il existe aujourd’hui en 2016 plusieurs styles dans l’électro que l’on peut définir, en voici les principaux styles récurrents et leur principaux acteurs.

  • Le Punch Electro : Style de danse le plus pratiqué. Consiste à donner de l’énergie à sa danse en effectuant des sauts, en tapant de manière vive sur les basses. Principal acteur : Goku (Rythmik)
  • Pure electro : Le style de danse le plus underground de l’electro, uniquement des mouvements de bras exécutes à des vitesses différentes. Principaux acteurs : Ken (electro street) Yarus (Say Braah)
  • hhelectro : Style s’inspirant des mouvements du popping (Proche de l’abstract electro). C’est un style critiqué par certains danseurs qui le jugent trop éloigné de l’electro pure et étant trop hip-hop. Principal acteur : Naim (Rythmik)
  • L’Abstract Electro : Style se basant sur l’esthétique des mouvements. Le danseur d’abstract electro est capable de ponctuer sa danse de pauses/ralentissements et de Tétris. Principaux acteurs : Kyrra & Lord-T (Electro Street)
  • Le Flex Electro : Style mêlant les mouvements de bras electro à la flexibilité du Bone breaking. Principal acteur : Bats (Electro Street)
  • Kika : N’est pas un style de danse à proprement parler mais se caractérise par le fait de crier “KIKA” et à soutenir le danseur en reproduisant ses mouvements à la fin de sa phase. Est propre à l’Alliance Crew.