Condamné, Rohff balance sur le rap !

In News Music

Cinq ans de prison ferme ont été requis à l’encontre de Rohff après avoir agressé violemment des vendeurs d’Ünkut, la boutique de son rival Booba. Aujourd’hui, Rohff dénonce “l’ingratitude du rap français” et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’épargne personne !

Après trois ans d’instruction, Rohff a été condamné, le 27 octobre dernier, à cinq ans de prison ferme pour avoir agressé des vendeurs de la boutique de son ennemi juré Booba en avril 2014. Cette peine a fortement remonté l’artiste qui a décidé de régler ses comptes.

Sur son compte Instagram, Rohff balance sur le rap français : “tout ce que j’ai apporté au rap français durant toute ma carrière, il ne me l’a jamais rendu et j’en ai rien à cirer, j’attends rien de lui”.

Rohff a également ciblé les radios de rap, qui selon lui l’ont abandonné : “J’ai apporté beau­coup à ces radios avec mes free­styles d’antho­lo­gie, mes clas­siques et tubes, avant d’ajouter “Ils me péna­lisent avec ingra­ti­tude mais jouent des repris de justice ! […] Mes sons inédits ont fait buzzer des sites sur le rap français qui font la pub de mes déboires judi­ciaires aujourd’hui. Bien joué !”

Rohff a fait appel de sa condamnation. Il attend la décision du Tribunal, mais ceci ne l’a pas empêché de sortir le même jour que sa condamnation “Détrôné”, un extrait de son tout nouvel album “Surnaturel” qui sortira le 15 décembre prochain, jour de son quarantième anniversaire.