Au Macumba, Macumba, plus personne ne danse – Tanguy Pastureau maltraite l’info

In Youtube & Buzz

Les boites de nuit, c’était super, ces lieux où les filles pensaient qu’elles allaient passer la soirée à danser et où les mecs pensaient qu’ils allaient finir la soirée à faire l’amour. Il suffisait de savoir dire « un gin-tonic, Dominique », et on était le roi du coin bar.